Quels sont les différents types de véhicules électriques?

Bien qu’il comporte de nombreux avantages, l’achat d’un véhicule électrique n’est pas une décision à prendre à la légère. Opterez-vous pour un modèle 100 % électrique ou hybride, rechargeable ou non? Si vous ne savez plus où donner de la tête, ce petit guide vous aidera à démystifier les différentes catégories de véhicules électriques disponibles au Québec.

Les véhicules 100 % électriques

Puisqu’ils sont dotés d’un moteur électrique et d’une batterie, ces véhicules sont rois dans la réduction des gaz à effet de serre puisqu’ils ne consomment aucune goutte de carburant. Ils disposent d’un système de récupération d’énergie au freinage qui permet d’alimenter la batterie. Cette motorisation totalement électrique rend la conduite agréable, silencieuse et exempte de vibrations. Parfaits pour la conduite urbaine, ces véhicules offrent une autonomie de 100 à 500 km. Si vous optez pour ce type de véhicule, prévoyez cependant toujours vos déplacements en fonction des bornes de recharge rapides, publiques ou de niveau 2 disponibles sur votre route!

Les véhicules hybrides

Si vous êtes plutôt de tempérament nerveux et que vous craignez la panne, les véhicules hybrides pourraient constituer une option intéressante pour vous puisque combinant la motorisation thermique (essence ou diesel) et électrique. Il existe cependant différentes sous-catégories de voitures hybrides et, encore une fois, le choix dépendra de vos besoins.

Les véhicules hybrides classiques (« Full Hybrid »)

Non rechargeables, ces véhicules ne requièrent aucune source d’énergie électrique externe. En d’autres termes, elles ne peuvent pas être branchées à une borne électrique. Leur fonctionnement est plutôt assuré grâce à un moteur thermique, généralement à essence, qui alimente la batterie du véhicule en énergie. Cette dernière se recharge pendant l’utilisation grâce à l’énergie cinétique (système de récupération d’énergie au freinage) et au moteur thermique. Ne possédant pas une grande autonomie électrique, ces véhicules sont parfaits pour la conduite urbaine ou pour les trajets courts. En raison de leur consommation de carburant, certains ne les considèrent pas comme des véhicules électriques au sens strict du terme. Ces véhicules hybrides traditionnels offrent tout de même une meilleure efficacité écoénergétique que la plupart des véhicules à essence comparables.

Les véhicules hybrides rechargeables (« Plug-in Hybrid »)

Contrairement à son homologue complètement hybride, la voiture hybride rechargeable possède l’avantage de pouvoir être branchée à une source externe d’énergie électrique (borne de recharge). En mode électrique, ces véhicules peuvent atteindre une autonomie de 20 à 85 km. Pour les longues distances, le moteur à essence peut prendre le relais et vous aider à faire grimper l’autonomie de votre véhicule à plus de 500 km. Petite ombre au tableau : ce type de véhicule ne convient pas à la recharge rapide.

Les véhicules électriques à autonomie prolongée

Également rechargeables, les véhicules électriques à autonomie prolongée bénéficient quant à eux de l’ajout d’un petit générateur alimenté au carburant qui permet de recharger la batterie électrique du véhicule. Cette variante permet de se rapprocher de la conduite 100 % électrique, puisque le carburant est utilisé seulement lorsque nécessaire pour alimenter la batterie et non pas pour propulser la voiture. Au quotidien, le conducteur d’une voiture électrique à autonomie prolongée peut donc aisément rouler strictement en mode électrique sur une distance d’environ 50 km. Il pourra ensuite prolonger sa route en utilisant les bornes de recharge à sa disposition ou en activant la génératrice à essence du véhicule.

Les véhicules à hydrogène (pile à combustion)

Encore rares sur nos routes, les véhicules à hydrogène sont propulsés à l’aide de piles constituées d’hydrogène, plutôt qu’au lithium-ion comme la plupart des modèles de voitures disponibles sur le marché. La réaction chimique entre l’hydrogène comprimé contenu dans la pile et l’oxygène présent dans l’air ambiant permet de générer l’énergie électrique nécessaire pour alimenter la voiture pour une autonomie totale d’environ 700 km. Ce mode d’alimentation alternatif permet une conduite totalement électrique et ne produit aucune émission de GES, seulement de la chaleur et de la vapeur d’eau! Par contre, peu de stations offrent le ravitaillement en hydrogène au Québec et au Canada.

Ainsi, quand viendra le temps de jeter votre dévolu sur un modèle de voiture électrique, vous devrez considérer de nombreux critères : votre budget, vos habitudes de déplacement, vos besoins d’autonomie, la compatibilité entre votre voiture et une borne existante, etc.

Si vous songez à faire l’achat ou la location d’une borne de recharge électrique, contactez les experts de Bornes Québec qui vous aideront à cibler la borne idéale pour recharger rapidement votre nouvel achat!

Nos derniers articles

Les infrastructures de recharge du futur

Il y a une époque où l’on rêvait d’automobiles volantes. Aujourd’hui, c’est plutôt l’électromobilité qui anime les esprits les plus inventifs du monde. Pour voir le nombre de voitures électriques gagner du terrain,



Prêt à entrer dans l'ère des véhicules électriques?